Côte d’Ivoire: Pourquoi je suis contre le maintien du Président de la CEI ?

Comme vous le savez, le président de la CEI (Commission électorale indépendante) l’une des deux institutions à l’origine de la précédente crise post électoral en Côte d’Ivoire a été reconduit à son post, à la personne de Youssouf Bakayoko.

Pourtant à la tête de la CEI en 2010 ce président n’avait pas été capable de proclamer les résultats des élections dans les délais qui lui étaient impartis. Conséquence nous le savons tous, cela a provoqué la plus grave crise postélectorale de l’histoire du pays que personne ici ne veut révivre encore.

CEI-YOUSSOUF-BAKAYOKO

Mais selon journal le patriote un quotidien proche du pouvoir le président de la République Alassane Ouattara à laisser entendre le mardi 16 septembre 2014 que le président de la CEI « Youssouf Bakayoko ne bougera pas » comme le réclame l’opposition politique. Car pour lui celui-ci est un diplomate chevronné et expérimenté qui n’a fait que du bon travail à la tête de la CIE. Et mieux le il menace de faire organiser les élections présidentielles de 2015 par le ministère de l’Intérieur.

Au regard de tout ce qui c’est passé avant pendant et après l’élection de 2010, le président de la CEI, pour moi personnellement a aussi une responsabilité dans cette crise postélectorale qui a fait des milliers de pertes en vie humaine. Pourquoi ?

– Pour seulement n’avoir pas proclamé les résultats qu’il avait sous la main dans les délais impartis. Oui on nous dira qu’il a été empêché, comme on a tous vu dans les médias ce qui se passait au siège de la CEI, ou encore qu’il n’était pas en sécurité.

Je ne sais pas, je n’ai rien contre ce président, mais pour moi sincèrement son courage, sa détermination, son patriotisme n’ont pas suffi en 2010 pour faire les bons choix courageusement au bon moment et au bon endroit pour éviter au pays de sombrer dans une crise aussi profonde. Comme quoi à un moment donné de l’histoire si décisive, il tenait le destin du pays dans ces mains, et on connait la suite. Beaucoup ici au pays pense que le président actuel de la CEI n’avait pas fait les bons choix.
En faite je ne dis pas qu’il est responsable de tout, mais qu’il a aussi une grande responsabilité, peu être petit, mais je me dis que cela pouvait influencer ou même changer le cours de l’histoire.

-En plus, je me demande encore en temps normal la CEI une institution dite indépendante ne devait pas avoir à sa tête une personnalité politique proche du pouvoir en place, donc redevable à celui-ci. Et le simple faite que cette institution a une pars de responsabilité dans cette précédente crise postélectorale n’est pas négligeable.

– En clair pour dire les choses telles qu’elle est ce président de la CEI ne s’aurai être indépendant pour une partie des ivoiriens, donc pas un homme de confiance. Voilà pourquoi il n’est pas étonnant que l’opposition politique dénonce l’élection du président de la Commission électorale. Ce qui veut automatiquement dire que cette opposition n’ira pas à l’élection présidentielle 2015 avec cette configuration de la CEI. Ce qui n’est pas une bonne nouvelle.

Une situation qui ne facilite pas le processus de réconciliation en cour dans le pays et ne fait pas non plus honneur à nos démocraties dites africaines. Qualifié par notre ami de démocratie « Nescafé » par son gout doux et amer.
Qui vira verra !

The following two tabs change content below.
abukm
Blogueur ivoirien passionné de traitement d'information et de nouveau médias ( web2.0), Pour moi bloguer c'est partager, témoigner, influencer et aussi apprendre.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.