Pourquoi faire accepter l’homosexualité comme un droit fondamental et la polygamie comme un crime ?

Lundi 13 janvier, le président nigérian Goodluck Jonathan a promulgué une loi interdisant les unions entre personnes de même sexe, restreignant ainsi les droits des homosexuels dans le pays le plus peuple d’Afrique.Une décision qui provoque la colère des grands pays occidentaux qui sont de véritables défenseurs des homosexuels dans le monde. Pour cause dit-on « cette loi restreint dangereusement la liberté d’association et d’expression ».

***Avant d’entrer dans le vif du sujet, je précise que je ne milite ni  pour l’homosexualité ni pour la polygamie. Je n’ai pas d’opinion vraiment personnelle sur la question, mais en tant que musulman et africain, je suis pour la position de l’islam que vous connaissez, c’est-a-dire : relation entre personnes de sexe opposé.

Pour moi le problème n’est pas l’acceptation de l’homosexualité comme droit ou son refus. Ce qui m’interpelle, c’est pourquoi dans ce monde les plus forts militairement et économiquement nous imposent des normes au nom de la démocratie et de la liberté.

Cette loi a été adoptée à « plus de « 90 % » par les parlementaires nigérians. Elle prévoit une peine de 14 ans de prison en cas de mariage homosexuel et de 10 ans d’emprisonnement contre les personnes de même sexe affichant publiquement leur relation. Un texte qui est en phase avec les croyances culturelles et religieuses, donc représentatif, d’où ça promulgation par le président.

Les Occidentaux ont fermement critiqué cette décision qui «restreint dangereusement la liberté d’association, de rassemblement et d’expression des Nigérians» selon les mots du secrétaire d’Etat américain. Rappelons qu’avant ça promulgation le premier ministre britannique envisageait même de restreindre les aides aux pays qui ne respectent pas ces libertés. Comme quoi les pays qui vont respecter ces soi-disant libertés recevront plus d’aide économique et financière.

Le journaliste-blogueur ivoirien Fofana Baba Idriss rappelle qu’en 2013, dans notre pays la Côte d’Ivoire, l’ambassade de France, a déboursé 30 millions de F Cfa à une ONG et les Etats-Unis 60 millions de F Cfa au gouvernement, mais pourquoi faire ? Pour imposer la liberté des droits d’humains a fin de lutter contre les discriminations de l’orientation sexuelle. Vous l’aurez compris cette fois ce n’est pas le non-respect de la démocratie, mais de la liberté.

Notre pays la Côte d’Ivoire fait partie de ces indécis qui n’ont pas encore tranché cette question, donc pour le moment l’homosexualité n’est ni interdite ni autorisée. Notre pays est-il un pays « PD » ou pas ? Mais avant que le législateur ivoirien ne se prononce, je vous rassure, cela ne sera pas différent de notre grand voisin, car ici au pays des éléphants l’homosexualité est vue comme une malédiction par la société.

Au regard de ce constat, on se demande si le mot liberté n’a pas le même sens d’un pays à l’autre, d’un continent à l’autre. Pour la simple raison que ce qui peut être accepté en matière liberté en Afrique ne l’est pas en Europe, et ce qui peut être accepté dans le monde arabe ne l’est pas aux Etats-Unis. Voilà pourquoi ici en Afrique on s’interroge souvent :  c’est quoi la liberté ? C’est quoi la démocratie ? Et encore où est la démocratie dans cette affaire ?

Mon oncle disait :

“ La seule vraie liberté est la liberté du fou; car elle ne tient compte ni du temps, ni de l’espace, ni du contexte. Toute autre liberté est contractuelle, contextuelle et relative. « 

Plus que jamais, je me demande,  pourquoi  les plus forts militairement et économiquement nous imposent des normes, soit au nom de la démocratie ou soit au nom de la liberté comme c’est bien le cas ici. Mais peut-on imposer son modèle de démocratie et de liberté à un autre? Je ne crois pas quand on sait qu’une simple élection dite démocratique en Afrique peut avoir un coût  énorme en pertes humaines. Il y a eu  le « printemps arabe, » en Libye où est la liberté, en Egypte où est la démocratie et en Syrie on est à combien de morts ? Dieu seul sait.

Est-ce pour notre liberté ou pour la liberté des autres qu’on nous pousse à avaler toutes les valeurs qui sont au centre des combats des militants des droits de l’être humain ?

Pourquoi tant de moyens pour faire accepter l’homosexualité comme un droit fondamental et la polygamie comme un crime ?

Pourquoi ne pas comprendre que si l’homosexualité est un droit en Occident, la polygamie est aussi est un droit dans le monde arabo-musulman et ici même en Afrique noire.

– Pourquoi ne pas comprendre que tout ce qui est faisable en matière de liberté en Occident ne l’est pas dans le monde arabo-musulman.

– Pourquoi ne pas comprendre que la liberté qu’on peut avoir sous l’arbre à palabres ne l’est pas dans une usine ?

– Pourquoi ne pas comprendre que la démocratie à l’occidentale ne marche pas partout ?

– Pourquoi ne pas comprendre que si certaines valeurs sont si chères à l’Occident, il y a aussi certaines valeurs qui sont aussi chères aux autres pays africains et du Moyen-Orient.

– Pourquoi ne pas comprendre que pour dire la vérité au chef, tous les groupes sociaux n’utilisent pas les mêmes voies, et pourquoi obliger tout le monde à passer par les voies occidentales ? Pourquoi ? Pourquoi ? Je m’interroge.

Pourquoi quand les Occidentaux nous imposent des normes ou des valeurs contraires à nos croyances (religieuses, culturelles et traditionnelles), n’est pas considéré comme dangereux pour la liberté ?

 » Où est donc la liberté quand tout le monde n’est pas libre dans son orientation sexuelle? « 

– Image du  président nigérian Goodluck Jonathan, crédit photo © AFP

The following two tabs change content below.
abukm
Blogueur ivoirien passionné de traitement d'information et de nouveau médias ( web2.0), Pour moi bloguer c'est partager, témoigner, influencer et aussi apprendre.

19 Commentaires

  1. article intéressant….Je vais essayer de répondre à ta question : POURQUOI FAIRE ACCEPTER L’HOMOSEXUALITÉ COMME UN DROIT FONDAMENTAL ET LA POLYGAMIE COMME UN CRIME ?

    Une réponse simple est:
    l’Homosexualité est une consentement entre deux personnes adultes, saines et CONSENTANTES…alors où est le problème, pourquoi doit les pourchasser, les incarcérer où même les tuer pour ca.

    La polygamie….C’est un homme qui décide d’Avoir plusieurs femmes (jusqu’à maximum dans notre culture africaine musulmane).. la plupart du temps (95% du temps sans exagérer) on ne demande pas l’avis de la femme si elle veut avoir une coépouse, elle est devant le fait accomplie et forcer d’accepter la situation…Voila pourquoi on l’interdit…il N’Y A PAS DE CONSENTEMENT (du moins de la femme) dans la plus part des relations polygames. De plus pourquoi les femmes ne pourraient pas alors avoir plusieurs maris ? (les hommes ne seraient pas très contents).

    tout est question de respect des droits (des hommes comme des femmes).

    qu’en penses tu ? (bon article anyway :))

    1. Je suis bien d’accord avec tes arguments, Daye. La polygamie est par nature un pratique inégalitaire entre l’homme et les n femmes qui lui sont subordonnées (n étant un nombre compris entre 2 et 4 selon la loi musulmane, mais qui peut être bien supérieur à 4 dans certaines traditions, comme dans ce lien).

      http://www.00221.info/tak2/dec%C3%A8s-du-champion-mondial-de-la-polygamie

      Pour cette raison, la polygamie ne fait même pas l’unanimité dans les pays musulmans. Elle est interdite, par exemple, en Tunisie, en Turquie, en Azerbaïdjan, au Kurdistan irakien, en Ouzbékistan et dans les autres nations musulmanes d’ex-URSS (Turkménistan, etc). C’est quelque chose de purement culturel.

      L’homosexualité, avant d’être « un droit », est un fait biologique qui existe dans tous les pays et toutes les cultures. La très grande majorité des homosexuels n’ont pas choisi de l’être. D’ailleurs, ils auraient sûrement préféré être comme la majorité hétérosexuelle et pouvoir vivre heureux avec une personne du sexe opposé, s’ils avaient le choix. L’homosexualité existe malgré des siècles de répression. Persécuter les homosexuels pour ce qu’ils sont et n’ont pas choisi d’être ainsi, ce n’est pas comparable à l’interdiction d’une pratique comme la polygamie, où l’égalité entre les époux est difficile à démontrer.

    2. Merci bien mon frère Dayediallo

      Comme quelqu’un la dit plus haut dans ta réponse, c’est pas mauvais, mais ton avis est vraiment personnel. En plus tes arguments ne tiennent pas vis-avis de la liberté pour tous.
      ce que tu dis d’autre pense le contraire.

      1 Ton argument sur les musulmans est vraiment sélective ce-que tu ne dis pas
      – En Islam si la femme ne veut pas avoir une coépouse elle est aussi libre de demander la divorce.

      – Comme il ya des femmes qui avec le CONSENTEMENT de l’homme acceptent la polygamie même si c’est dans 0.05% de cas c’est ça aussi la liberté pour tous

      – Le cas ou la femme est forcé c’est un autre débat sur la liberté. Pourquoi ne pas créer de loi pour réguler cela au lieu d’interdire

      2 Si une femme devait avoir plusieurs maris oui ilya des hommes ne seraient pas très contents mais il ya aussi des hommes qui sont prêt a accepter cette situation, on fait quoi pour ceuxla? les interdire! parceque toi tu n’es pas content.

      3 Le problème de la liberté c’est aussi ça

      ***Si on doit respecter les lois adoptés par le parlementaire français en france(pro-homosexuel) ***on doit aussi respecter les lois adoptés par le parlementaire nigérian au nigeria (anti-homosexuel)

      Pour finir dit moi pour toi c’est quoi la liberté?

  2. Bien réfléchi, bien exprimé, et bien tout simplement. Les occidentaux doivent savoir que « les valeurs » ne sont pas toutes exportables.Il y a une grande différence entre le culturel et le consommable.On a inventé le droit à l’ingérence, respectons celui, plus raisonnable,à la différence. C’est ce forcing qui pousse certains aux extrêmes.

  3.  » Pourquoi ne pas comprendre que la démocratie à l’occidentale ne marche pas partout ? »,

    cette simple phrase montre un malentendu sur la démocratie en elle-même. Sachez que ce régime est constamment en crise (depuis sa création: lire Claude LEFORT, RAYMOND ARON, REINHART KOSELECK, etc), partout meme en Occident. Il n’y a jamais eu de démocratie parfaite, alors arrÊtez de dire que la démocratie occidentale ne marche pas partout… puisqu’on pourrait dire que par définition la démocratie ne marche nul part.
    La démocratie est un idéal, perfectible de ce point de vu

  4. Daye Diallo,
    Je te comprend mais ne partage pas forcement ton avis.
    Juste un exemple, un seul. Au Burkina Faso pour se marier on demande publiquement aux conjoints « optez vous pour le régime Mono ou Polygame? » De quel consentement me parles-tu?
    Amitiés

    1. Merci bien Emile pour ta contribution je suis de ton avis

      En plus ce que Diallo ne dit pas
      -dans le cas d’une famille musulman, dans le principe même de l’Islam si la femme ne veut pas avoir une coépouse, elle est aussi libre de demander la divorce ou d’accepter.
      – Mais Dans le cas ou la femme est forcé d’accepter la polygamie ça c’est un autre débat sur la liberté

      ***Car en Islam il n’y a pas de contrainte.

  5. Super billet.
    La question qui me vient, c’est pourquoi un pays comme le Nigéria, un géant en Afrique, prend une loi votée à plus de 90 % et les Occidentaux s’en plaignent ?
    Les Députés nigérians ne savent-ils pas ce qui est bon pour leurs pays, leurs populations ?
    Je salue au passage le discours du Président Sénégalais Macky Sall sur la question.

    1. Merci bien Zak Le Messager.
      moi aussi j’ai apprécié la position du Président Sénégalais Macky Sall sur la question. Comme quoi parfois il faut dire la vérité aux blancs, l’Afrique n’est pas l’occident!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.