A quoi joue la ci-telecom? ramenez nous notre technologie ADSL

Article : A quoi joue la ci-telecom? ramenez nous notre technologie ADSL
5 février 2014

A quoi joue la ci-telecom? ramenez nous notre technologie ADSL

Vous savez après la crise poste électorale qui c’est terminé sur la bataille d’Abidjan. Il y a eu pas mal d’infrastructures qui ont subit d’énorme dommage, notamment le réseau du téléphone fixe de la ci-telecom (Côte d’Ivoire telecom) qui nous permettait d’avoir accès à internet a moindre coût via la technologie ADSL.

Aujourd’hui la crise étant loin derrière nous la ci-telecom et son partiaire Orage Côte d’Ivoire ne sont toujours pas parvenus à rétablir le réseau dans certaine commune du pays. Une situation qui ne favorise le taux de pénétration d’ internet dans notre pays, en raison du coût et de la mauvaise qualité de la technologie des réseaux sans files ici au pays, utilisé comme alternatif.

Pour ceux qui ne savent pas encore la technologie ADSL est l’une si non la technologie la plus fiable ici en Côte d’Ivoire pour faire de l’internet.

Comme alternatif, les opérateurs mobile du pays (Orange, MTN …) qui sont aussi devenus des FAI (Fournisseur d’accès à Internet) avec l’évolution de la technologie, nous imposent leur technologie sans file d’accès à internet, mais plus commue ici sous le nom d’internet mobile. Une technologie qui est beaucoup contraignant et très  coûteuse pour un grande majorité de la population.

En faite le problème avec cette technologie sans file c’est que ces FAI facturent la quantité d’information et/ou le temps qu’on accède à internet en se connectant.  De façon pratique tu as 2 Go de connexion pour 30 jours,  si le la première semaine tu fais des téléchargements qui atteins les 2Go, alors ta connexion est finie. Alors que sans les téléchargements tu es sure de faire les 30 jours.  Ceux qui utilisent l’internet mobile ici au pays savent de quoi je parle. Comme quoi il faut se priver de certaine service internet très gourmand en débit.

Conséquence avec cette technologie on est contraint de ne pas utiliser un certaine nombre de service internet comme  le téléchargement, qui est d’ailleurs l’un des services les plus utilisé actuellement sur le web, donc pas de youtube pas de jeux en ligne …etc. Voila pourquoi ici à Abidjan vous trouverez   des cybercafés dans certaines communes qui interdisent le téléchargement.

Nouvelle affiche dans un cybercafé à Abobo
Nouvelle affiche dans un cybercafé à Abobo

Ce qui n’était pas le cas avec la technologie ADSL, moins coûteuse et sans contrainte, ou il fallait payer une facture chaque mois, pour le même montant selon le type l’abonnement. Comme vous le savez actuellement dans cette affaire, avec cette technologie sans file ce sont ces FAI qui se frottent les mains.

Comme quoi le rétablissement de la technologie ADSL pourrai être un manque a gagner pour la ci-telecom et Orange Côte d’Ivoire. Ils préfèrent vendre la technologie sans file très coûteuse, donc rentable. Pour cela ils  ne songent même plus à rétablir le réseau fixe dans ces communes du district d’Abidjan comme à Abobo l’une des communes les plus peuplées du pays. Et ils préfèrent même brandir le spectre des voleurs de câbles téléphonique comme argument principale. Comme si ce sont les populations  qui devaient sécuriser ces installations. Pour ceux qui ne savent pas le vole de câbles téléphonique et électrique est devenu un phénomène de société dans certain comme  ici au pays dit-on pour extraire le cuivre qu’ils contiennent.

LIVBOX 2 -un équipement pour  faire de l' ADSL ici au pays
LIVBOX 2 -un équipement pour faire de l’ ADSL ici au pays

Une situation qui freine énormément l’accès à internet dans certaine communes ou région du pays. Ce qui n’est pas du tout une bonne nouvelle pour ceux qui  veulent faire de notre pays un pays émergeant à l’horizon 2020. Quand on connait actuellement la qualité de l’internet dans la plus pare des grandes Universités du pays qui étaient sensé être des Université 2.0 selon le ministère, pour faciliter le basculement dans le système LMD (Licence- Master-Doctorat).

Quand on sait qu’actuellement au pays de Paul Kagamé la connexion wifi (internet) est gratuite dans la capitale Kigali. Et même au Kenya Safaricom offre un accès gratuit au wifi dans les écoles primaires publiques.

Voila pourquoi on lance un cri de cœur à la ci-télécom et Orange Côte d’ivoire, on sait que vous avez le monopole de ce secteur, mais pardonné,  ramenez nous notre technologie ADSL en rétablissant le réseau du téléphone fixe.

Car pour moi « plus le taux de pénétration d’internet est élever dans un pays Africain, plus les populations auront un accès facile au savoir et à la connaissance ».  Pour mieux faire face aux défis du développement et de ce monde informationnel de plus en plus intelligent et imaginatif où les gros poissons avalent les petits poissons.

Partagez

Commentaires