La Côte d’Ivoire qui bouge : vers le lancement de la FrenchTechAbidjan

Article : La Côte d’Ivoire qui bouge : vers le lancement de la FrenchTechAbidjan
27 novembre 2015

La Côte d’Ivoire qui bouge : vers le lancement de la FrenchTechAbidjan

Pour officialiser le lancement, de la FrenchTech Abidjan une réunion d’échange entre les membres de la cellule digitale et les membres du comité de pilotage a eu lieu le lundi 23 novembre au technocentre d’Orange Côte d’Ivoire.

Cette rencontre avait pour objectif de bien préparer et réussir le lancement de la FrenchtechAbidjan lors de la première journée d’Africa Web Festival  un événement dédié au numérique en Afrique ce 3 décembre prochain à Abidjan.

Pour faire simple, l’initiative FrenchTech c’est d’abord une ambition : construire un grand mouvement de mobilisation collective pour la croissance et le rayonnement des startups numériques françaises. Dont le but était de fédérer les startups françaises en France mais aussi au niveau international.

Il y avait d’un côté l’équipe digitale composée en grande majorité de blogueurs ivoiriens dont les plus influents sont Édith Brou et Polus Agathon. Cette équipe digitale est chargée de donner de la visibilité à cet événement et aux activités de la FrenchTechAbidjan à travers le mot clé #FrenchTechAbidjan avec un compte twitter, facebook et  instagram …
De l’autre côté, nous avons les membres du comité de pilotage composé en majorité de chefs d’entreprise française et francophone basés à Abidjan dont certains sont entre Abidjan et Paris. En plus de quelques chefs d’entreprises ivoiriennes.
Les membres du comité de pilotage seront chargés d’animer de générer une dynamique visant à multiplier les échanges à travers des rendez-vous professionnels comme les Masters classe et les Meetup FrenchTechAbidjan pour la communauté ivoirienne, des sessions de mentoring ou retour d’expériences de personnalités.

Pourquoi une FrencTech à Abidjan ?

La réponse est simple c’est le dynamisme de l’évolution de l’écosystème du numérique en Côte d’Ivoire depuis quelques années. Un constat fait aussi par la secrétaire d’État française Axelle Lemaire qui était en visite les 10 et 12 septembre à Abidjan où elle avait laissé entendre que l’avenir du numérique en Afrique débute à Abidjan.
Voilà pourquoi elle s’appuie sur un réseau d’entrepreneurs (qui avaient déjà nourri l’idée) dont Alexandre Zapolsky (Linagora), Yann Le Guen (YooMee Côte d’Ivoire) et Philippe Batreau (Epistrophe), pour insuffler un esprit FrenchTech à Abidjan.

L’objectif de la frenchtech Abidjan

Page facebook Abidjan French-tech hub
Page facebook Abidjan French-tech hub

C’est de tenter d’organiser et d’émuler une communauté franco-ivoirienne autour du numérique en s’appuyant sur un bouquet de mentors qui naviguent entre les deux pays. Et si possible nouer un partenariat entre les entreprises numériques des deux pays France et  Côte d’Ivoire.

Pour ceux qui se demandent encore où est la FenchTech ? Celle de la Côte d’Ivoire #FrenchTechAbidjan ! Nous leur donnons rendez-vous le 3 décembre à Africawebfestival. Il faut retenir aussi que c’est la première fois qu’une FrenchTech s’installe en terre africaine. Comme quoi il y a une Côte d’Ivoire qui bouge, la Côte d’Ivoire du numérique.

Partagez

Commentaires