Côte d’Ivoire: le paradoxe du coût de l’électricité

Réseau electrique de la CIE d'Abidjan plateau le centre des affaires

Réseau electrique de la CIE d’Abidjan plateau le centre des affaires

Dans mon pays la Côte d’Ivoire, les réalités sociales sont loin des discours optimistes de la présidence. Jamais personne n’aurait imaginé que l’électricité que nous produisons nous-mêmes allait coûter aussi cher en si peu de temps.

Comme vous, certainement les Ivoiriennes ont été aussi surprises d’apprendre dans un communiqué lu par le porte-parole du gouvernement la hausse prochaine du coût de l’électricité. Poster sur la page Facebook de la Présidence de Côte d’Ivoire plus tard.

« À partir du 1er juin 2015, le coût de l’électricité connaîtra une hausse. C’est une situation liée au coût élevé de la production de l’électricité ».

Notre pays la Côte d’Ivoire est devenu encore plus le paradoxe du pays producteur et exportateur de l’électricité qui vend encore plus cher (l’électricité) à ses propres citoyens. Oui à ses propres citoyens, qu’aux autres citoyens des pays voisins (importateurs de l’électricité made in Côte d’Ivoire), comme le Burkina Faso et le Ghana… exportateurs). Un vrai paradoxe non!

Ne parlons pas des problèmes de coupures intempestives de l’électricité dans les villes comme Abidjan la capitale économique. Pour la petite histoire, la récente  Assemblée annuelle de la Banque africaine de développement (BAD) n’a pas échappé au délestage. Cela vous donne déjà une idée de ce qui se passe dans certains quartiers dits « moins importants » d’Abidjan.

Mais avec le temps les réformes entreprises par le gouvernement actuel dans le secteur ne visent qu’à augmenter le prix de l’électricité sans régler définitivement le problème de délestage. Si vous voulez c’est un peu comme le Nigeria l’un des plus grands producteurs de pétrole en Afrique qui très souvent a de véritables problèmes de rupture en hydrocarbure.

Le problème de la gestion et de la redistribution des richesses du pays

Cela pose directement le problème de la capacité de gestion et de redistribution des richesses dans nos pays. La Côte d’Ivoire, l’un des pays magnifiques ici en Afrique à qui Dieu a presque tout donné en termes de ressources naturelles, humaines et autres. Alors on se demande : à qui reviennent les richesses colossales de l’exploitation de toutes ces ressources naturelles de notre pays ?

L’économie d’un pays, c’est un gâteau qu’il faut savoir partager !

Je me souviens bien encore avoir entendu l’actuel Président Ouattara lors de la présidentielle en 2010, dire que : « vous savez, l’économie d’un pays c’est comme un gâteau qu’il faut savoir partager ». Aujourd’hui, je me demande comme la plupart de nos compatriotes ici au pays où on en est avec la redistribution du gâteau national ?

Bon j’arrête pour partager avec vous quelques réactions à chaud des internautes sur Facebook face à l’annonce d’augmentation de l’électricité postée en ligne.

Souleymane Major Diaby: On se plaignait du prix de l’électricité, et maintenant vous voulez encore l’augmenter pour étouffer le peuple. Mariam Diaby: Dites-moi, Présidence Côte d’Ivoire, est-ce que quelqu’un viendra nous expliquer « le pourquoi du comment » à la RTI Côte d’Ivoire ? Dites-nous quand, ok ? Merci d’avance.

Pour Yao Ossèn: Il y a longtemps que la Banque mondiale et le FMI sont derrière les autorités ivoiriennes pour revoir à la hausse le prix. Les coupures intempestives du courant dans les villes sont la réponse d’un secteur qui se porte très mal, depuis des années.

Oumar Doumbia: Pas du tout une bonne nouvelle, pourquoi ne pas subventionner cette hausse ?

Fouad Andre Abidjaoudi: Pourquoi augmenter l électricité ? Alors que nous vendons moins cher aux pays voisins. Vous venez de perdre beaucoup d’électeurs … attention octobre est arrivé.

Mouna van Gils: c’est vraiment une honte ! Je ne connais pas un pays plus cher en électricité que le nôtre ! Avec le temps ça devrait plutôt diminuer !

-Image: une vue sur le réseau électrique d’Abidjan vers la commune du plateau le centre des affaires. by abukm

The following two tabs change content below.
abukm
Blogueur ivoirien passionné de traitement d'information et de nouveau médias ( web2.0), Pour moi bloguer c'est partager, témoigner, influencer et aussi apprendre.

2 Commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.