Pourquoi et comment je suis devenu blogueur en Afrique

Article : Pourquoi et comment je suis devenu blogueur en Afrique
1 septembre 2014

Pourquoi et comment je suis devenu blogueur en Afrique

Maintenant que les blogueurs africains sont en train de prendre une place importante dans la production de contenu dit africain, l’on commence à comprendre que « bloguer n’est pas du jeu ». C’est bien le cas ici « au pays des éléphants » ou les blogueurs sont devenus des véritables acteurs du web.

Vous savez ici en Afrique l’Internet est vu comme un nouveau monde, mais qui n’a pas forcément des utilisateurs nouveaux. Et la question que les internautes africains me posent très souvent en ligne en tant que blogueur africain se résume comme suit : « Comment fait-on pour devenir blogueur en Afrique ?»

Après avoir parcouru presque toutes les plateformes de blog en ligne, cela fait environ un an que j’ai atterri sur la plateforme de blog de Mondoblog par un concours bien sûr !  A l’occasion de la journée mondiale des blogueurs, je vais partager avec vous une série de billets intitulée : « Pourquoi et comment je suis devenu blogueur en Afrique » ? Cela pourra aider certainement à répondre à de nombreuses questions et préoccupations, surtout pour ceux qui en Afrique, ou ailleurs souhaiteraient rejoindre la blogosphère.

Très rapidement je vais partager avec vous ici pourquoi je suis devenu blogueur en Afrique
Au commencement je fais partie de ces jeunes Africains musulmans qui sont nés dans le fin fond du continent, qui ont eu la chance d’aller à la fois à l’école coranique puis à l’école française. Vous savez dans ce fin fond  il y a une valeur que j’ai apprise et que j’aime bien dans notre africanité c’est le partage. Et ce partage est l’un des concepts fondamentaux du web2.0.

Pour faire simple, je vais vous dire en quelques points qui peuvent vous paraître un peu bizarres.

– Je suis devenu blogueur parce que j’aime partager, j’aime l’actualité et j’aime aussi apprendre,
– Je suis devenu blogueur parce que j’ai eu la chance d’aller à l’école française ici en Afrique.
– Je suis devenu blogueur parce que j’ai fait des études supérieures en informatique et technologie,
– Je suis devenu blogueur parce que j’aime informer, mais je n’aime pas parler,
– Je suis devenu blogueur parce que j’aime le concept du blogging, mais je n’aime pas écrire.
– Je suis devenu blogueur parce que même si je n’avais pas fait d’études en informatique et que j’avais entendu parler de blog j’allais devenu blogueur.
**- Je suis devenu blogueur parce que tout le monde peut devenir blogueur à condition de savoir écrire.
*** – Et en fait l’une des raisons principales à l’origine de ce choix, c’est l’inexistence sinon le manque de contenu africain sur le web et surtout francophone.

Après quelque années d’expérience, je ne regrette absolument rien et je suis même très heureux et pourquoi pas vous ? Il y a de bonnes raisons pour lesquelles vous devez rejoindre la blogosphère. Comme le disait un slogan de France24, l’information est partout sur tous les thèmes. Ce qui vous manque certainement c’est un tout petit peu d’assistance. En ce qui concerne le contenu africain je vous conseille vivement avant tout de choisir un thème ou une niche que vous maîtrisez pour votre blog. Cela est très important pour la qualité et l’originalité.

Alors pour ceux qui ne savent pas ou commencer voici quelques indices : si tu es agriculteur crée ton blog et parle d’agriculture en Afrique, tu es médecin crée ton blog et parle médecine en Afrique, tu es passionné de foot crée ton blog et parle foot en Afrique, en bref, tu es spécialiste d’un secteur crée ton blog et parle de ta spécialité.

Maintenant que vous savez un tout petit peu pourquoi je suis devenu blogueur, il sera encore plus intéressant pour vous de savoir comme j’en suis devenu au point même d’atterrir ici sur mondoblog. Bien sûr dans le prochain billet de la série.

–Image: les mondoblogueurs en pleine formation aux techniques du journalisme et du web2.0  à  Abidjan, mai 2014 (Crédit photo: Manon Mella)

Partagez

Commentaires

Julien
Répondre

Joli billet

abukm
Répondre

Merci bien mon cher Julien pour le clin d'oeil :).