Top 10 des expressions qui caractérisent le football ivoirien qui gagne 1/2

Article : Top 10 des expressions qui caractérisent le football ivoirien qui gagne 1/2
13 février 2015

Top 10 des expressions qui caractérisent le football ivoirien qui gagne 1/2

Comme vous le savez la Coupe d’Afrique des nations CAN, c’est la plus prestigieuse des grands événements sur le continent noir. À l’issue de cette édition 2015 notre pays la Côte d’Ivoire a remporté son deuxième trophée continental faisant enfin des Eléphants les véritables rois de l’Afrique football.

Cette victoire n’est pas  étonnante pour ceux qui connaissent bien ce grand pays du foot africain, le « pays des éléphants », le pays de Félix Houphouët-Boigny, le pays du cacao, le pays du grand footballeur Didier Drogba et de Yaya Touré le 4 fois ballon d’or.
Oui, la Côte d’Ivoire est le pays où le football est désormais le sport roi. Les écoles et les centres de formation de football ne cessent de pousser comme des champignons ces dernières années aux bords de la lagune Ébrié et à l’intérieur du pays.

Pour faire simple en tant que passionné football et observateur du foot ivoirien depuis plus de 15 ans voici mon top 10 des expressions qui caractérisent le foot ivoirien qui gagne.

1. Le fait de prendre match après match

C’est un système de jeu qui consiste à gagner les matchs l’un après l’autre dans une compétition sans vraiment convaincre sur le terrain. Autrement dit, gagner les matchs, mais pas avec la manière, car dans un match « seul le résultat importe, on s’en fout de la manière ». Les équipes adeptes de ce système ne produisent pas un beau jeu et font beaucoup souffrir leurs supporteurs à chaque rencontre. C’est bien le cas des Eléphants de Côte d’Ivoire.
C’est un système de jeux très efficace qu’on doit beaucoup à notre grand coach national François Zahui qui a puis atteindre la finale lors de la CAN 2012 sans encaisser le moindre but.

2 Prendre chaque match comme ça vient

C’est une expression du foot africain particulièrement ivoirien de la CAN qui signifie que chaque match à sa manière d’être joué, car ici en Afrique les matchs se suivent, mais ne se ressemblent pas. Comme quoi le foot africain  n’est pas le foot européen ni le foot sud-américain.

3. Le fait de catapulter le ballon

C’est une technique footballistique qui consiste à profiter d’un cafouillage total dans la surface de réparation pour propulser le ballon au fond du but. C’est une expression qui qualifie mieux ce qui est le football africain. C’est le cas du but de Wilfried Canon marqué avec son genou contre la RDC

4.  Le fait d’apprendre à tuer le match

C’est une expression qui veut dire quand une équipe mène d’un but d’écart dans un match très serré à élimination directe, il n’est jamais à l’abri de se faire rattraper. Pour éviter cela, l’équipe doit mener avec au moins deux buts d’écart pour pouvoir se rassurer et cela s’appelle apprendre à tuer le match. C’est bien le cas des deux derniers matchs des Eléphants avant la finale.

5.  C’est après le match, on peut dire qui est fort

C’est une expression qui signifie tout simplement que le foot africain n’est pas aussi logique que le foot européen, donc il est difficile de prévoir les résultats. A la CAN on voit qu’une petite nation de foot peut grimper très vite d’un match à l’autre . Pour cela, ce n’est qu’après le match qu’on peut se prononcer, car il n’y a pas de petite équipe.

Bonus

Le football ivoirien

En fait le foot ivoirien, c’est le foot africain, c’est un football classique comme les autres pratiquer sur le plan international, mais la particularité du foot africain il n’y a rien de vraiment logique, donc par moment il faut éviter les calculs et la rugueuse de la disposition des joueurs sur le terrain comme en Europe.

Le jeu est souvent lent et souvent rapide avec beaucoup de fautes selon les matchs, car chaque match à ça manière d’être joué. Même si le football européen à une grande influence sur le foot africain, le foot africain restent le foot africain. Voilà pourquoi d’ailleurs nos stars venues de l’Europe très souvent ont du mal dans la CAN.

C’est un football que le grand entraîneur français nouveau magicien et sorcier blanc du foot ivoirien Hervé Renard connait très bien voilà pourquoi on dit ici en Afrique que lui il sait gagner la CAN.

Bon je m’arrête là et vous donnez rendez-vous pour la suite dans la deuxième partie du billet Top 10 des expressions qui caractérisent le football ivoirien qui gagne.

Image :  du Stade FHB à Abidjan, accueil des Eléphants : ambiance électrique !(source www.imatin.net)

Partagez

Commentaires

Mathyas KOUADIO
Répondre

Avant c'était le 4-4-2 classique mais aujourd'hui c'est le 3-5-2. c'est la formation qui marche depuis le mondial. merci pour ce billet.

Eli
Répondre

Ce sont des expressions assez courantes dans l foot africain. Merci pour ce top 10